Formations des partenaires du CQM


Accueil | Activités et projets | Diapason - Formation continue | Formations des partenaires du CQM



FORMATIONS TOUT AU LONG DE L'ANNÉE :


RÉSERVATIONS DE PLACES À LA CLIENTÈLE DU CQM :

COLLABORATION AVEC LE REGROUPEMENT QUÉBÉCOIS DE LA DANSE (RQD) :
COLLABORATION AVEC L'UNION DES ARTISTES (UDA)

AUTRES PARTENAIRES QUI OFFRENT DE LA FORMATION :

Guilde des musiciens et musiciennes du Québec (GMMQ) : www.gmmq.com
Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec (SPACQ) : www.spacq.qc.ca
Association québécoise de l’industrie du disque, du spectacle et de la vidéo (ADISQ) : www.adisq.com
Association des professionnels de l’édition musicale (APEM) : www.apem.ca
Conseil québécois du patrimoine vivant (CQPV) : www.patrimoinevivant.qc.ca
L'Union des artistes (UDA) : www.uda.ca
Les Conseils régionaux de la culture :
Québec Chaudière-Appalaches : www.culture-quebec.qc.ca
Abitibi-Témiscamingue : www.ccat.qc.ca
Arrimage, Corporation culturelle des Îles-de-la-Madeleine : www.arrimage-im.qc.ca
Bas-Saint-Laurent : www.crcbsl.org
Centre-du-Québec : www.culture.centre-du-quebec.qc.ca
Côte-Nord : www.culturecotenord.com
Estrie : www.cultureestrie.org
Gaspésie : www.culturegaspesie.org
Lanaudière : www.culturelanaudiere.qc.ca
Laurentides : www.culturelaurentides.com
Laval : www.crclaval.com
Mauricie : www.culturemauricie.ca
Montérégie : www.culturemonteregie.qc.ca
Outaouais : www.crco.org
Saguenay–Lac-Saint-Jean : www.crc02.qc.ca


__________________
Ateliers d'informatique à 2$/heure   - montezdeniveau.ca

Montezdeniveau.ca a pour objectif de présenter l'ensemble des cours à temps partiel subventionnés par Emploi-Québec de l'Île-de-Montréal.  Plus de 240 cours sont offerts dans le cadre de la Mesure de formation de la main-d’œuvre d’Emploi-Québec de l’Île-de-Montréal. D’une durée variant entre 15 et 60 heures, ces cours sont donnés par des établissements de la région de Montréal, soit plus de 10 cégeps, 4 commissions scolaires, l’Institut des communications graphiques et de l’imprimabilité. Les cours sont réservés en priorité aux travailleuses et aux travailleurs en emploi (comprenant les travailleurs autonomes) résidant sur l’île de Montréal et à ceux qui y travaillent.

POUR CONSULTER L’OFFRE ET S’INSCRIRE : www.montezdeniveau.ca/fr



__________________
Gestion de carrière artistique – Formation en ligne avec tutorat 

Une formation de 180 heures réparties sur 15 semaines pour une moyenne de 12 heures par semaine. Cette formation se donne par classe virtuelle et visionnement de capsule vidéo, lectures, recherches, rédaction de travaux avec délais de remise et échange avec formateur tuteur.?

DESCRIPTION ET INSCRIPTION : http://gcaenligne.ca



__________________
RQD1
Enjeux et stratégies de la diffusion internationale — Formation CINARS

5 places réservées

Atelier de 28 heures
DATES : 4 au 7 décembre 2017, de 9 h à 17 h
LIEU : Goethe-Institut Montreal (1626 Boul St-Laurent, b. 100, Montréal - métro Saint-Laurent)
COÛT :
  • 200 $ pour un travailleur autonome
  • 400 $ pour un travailleur salarié en entreprise (possibilité de réduction selon certaines conditions et remboursement de frais de transport) *
FORMATRICE : Esther Charron, co-fondatrice et présidente de PÔLES MAGNÉTIQUES, ART ET CULTURE.
PRÉREQUIS : Avoir une expérience de base en tournée et une volonté de développer des stratégies de tournées internationales.
CLIENTÈLE : Ce séminaire est ouvert aux membres du RQD, du CQM, du CQT et de en Piste et est destiné aux agents et gestionnaires d’organismes en arts de la scène.

Esther Charron vous aiguillera pour partir à la conquête des scènes internationales! En plus de vous donner l’heure juste sur la réalité actuelle des marchés, elle vous outillera pour entreprendre des démarches de mise en marché à l’international, améliorer vos pratiques,  gérer vos tournées et même éviter d'éventuelles maladresses techniques ou commerciales. Des exercices pratiques en groupe complèteront les notions théoriques et des experts invités partageront avec vous leurs expériences de terrain.

À l’issue de cette formation vous serez en mesure de:
  • Mieux comprendre l’écosystème culturel mondial.
  • Élaborer des stratégies efficaces d’exportation de vos spectacles.
  • Promouvoir vos œuvres dans un environnement compétitif.
  • Optimiser votre présence aux différents marchés des arts.
  • Aller à la rencontre des diffuseurs efficacement.
  • Constituer des contrats pour la diffusion et les négocier.
  • Planifier une tournée avec de bons outils.
APPRÉCIATIONS
«Très bon équilibre théorie-pratique. On acquiert certaines nouvelles méthodes de travail. Ça permet de prendre du recul et de faire le point sur nos méthodes et stratégies. Bravo, très réussi!»
«Cette formation englobe TOUTES les sphères de connaissances associées aux enjeux internationaux.»?
«The seminar’s format and the tools offered were perfect!»



  Esther Charon est cofondatrice et présidente de PÔLES MAGÉTIQUES, ART ET CULTURE, une société de consultation spécialisée dans la gestion, la production et la programmation dans le domaine des arts et de la culture. Elle réalise des mandats de planification stratégique, de gestion, de négociation, de communication et de développement, notamment sur le plan international. En plus de son expertise qui la fait voyager dans des congrès du monde entier, elle est une pianiste talentueuse qui est récemment montée sur scène dans la pièce NORGE de Kevin McCoy. 

POUR S'INSCRIRE : contacter Danielle Beauchemin, coordonnatrice à la formation continue, diapason@cqm.qc.ca, 514-524-1310 p.4




__________________
RQD2
Communication, négociation et résolution de conflits : Techniques et stratégies

4 places réservées

Atelier de 11 heures
DATE : 3 novembre 2017, de 9 h à 17 h, suivi d’une demi journée selon les disponibilités des participants et de la formatrice
et d’une heure d’accompagnement individuel (maximum 8 participants)
LIEU : Regroupement québécois de la danse (3680, rue Jeanne Mance, bureau 440, Montréal - métro Saint-Laurent)
COÛT : 40 $
FORMATRICE : Laurence Orillard

Au travail comme dans la vie, communiquer avec les autres sur ses idées, ses besoins et ses espoirs est tout un art! Dans un contexte professionnel, une mauvaise communication peut être source de frustrations tandis qu’une communication harmonieuse peut devenir un véritable moteur d’engagement. Artistes et travailleurs culturels, développez vos compétences d’écoute et votre capacité à créer un climat de travail agréable. À travers des exercices pratiques, Laurence Orillard, consultante très impliquée dans le milieu de la danse, vous apprendra les ficelles de la communication interpersonnelle. À l’issue de la formation de groupe, vous pourrez bénéficier d’une heure d’accompagnement individuel pour aborder des questions plus spécifiques en toute confidentialité.

Grâce à cette formation, vous apprendrez à:

- Établir de saines relations professionnelles
- Exprimer vos attentes et vos besoins
- Écouter et conseiller les autres
- Formuler des critiques constructives
- Conduire des conversations productives, quel que soit le contexte
- Conclure des ententes
- Gérer des conflits et des émotions fortes

APPRÉCIATIONS
«Savoir bien communiquer est la clé. Le travail d'un chorégraphe est de bien faire comprendre ses directives, de bien gérer les situations qui se présentent à lui qu'elles soient délicates ou pas.»
«Mettre en application les apprentissages a été mon coup de cœur.»
«Cette formation m'a surtout aidé à dédramatiser les situations, prendre de la distance face aux problèmes et ne pas paniquer.»
«La formation m'a permis de mieux cerner mes faiblesses et m'a procuré des outils pour m'améliorer.»



  Laurence Orillard est consultante et formatrice en développement du leadership, de la consolidation d’équipe, de la communication interpersonnelle et du coaching de gestion. Elle se spécialise dans des interventions auprès d’entreprises canadiennes et européennes où la créativité est la clé du succès, comme le secteur des nouvelles technologies, de la communication et des médias, et les organismes artistiques et culturels. Elle est membre du conseil d’administration de l’Agora de la danse et du CRTD-Québec et agit à titre de mentor dans le cadre du programme de mentorat de la Chaire de gestion des arts de HEC Montréal, où elle enseigne également le management des entreprises culturelles. 

POUR S'INSCRIRE : contacter Danielle Beauchemin, coordonnatrice à la formation, diapason@cqm.qc.ca, 514-524-1310 p.4



__________________

RQD3
Montage vidéo avec Adobe Premiere Pro

2 places réservées

Atelier de 35 heures
DATE : 5 jours en hiver ou printemps 2018 (à confirmer)
COÛT : 85 $
FORMATRICE : Marlène Millar

Description complète et dates à venir plus tard cet automne… revenez nous voir !



__________________
UDA1
Structurer son projet artistique dans toutes ses dimensions

COMPLET

Atelier de 15 h + 7 h de coaching
DATES : 13 janvier, 3 février, de 9 h à 17 h et 4 mars 2018; de 9 h à 12 h, à Montréal
Sept heures de coaching entre le 13 janv. et le 4 mars 2018
LIEU : Centre Saint-Pierre, 1212 rue Panet, Montréal (Métro Beaudry)
COÛT : 88 $+ tx
FORMATEUR : Claude Gillet

Ne pourrait-on dire qu’une carrière en culture est une suite de projets et de réalisations de nature artistique, et d’accomplissements de diverses natures liées à des préoccupations personnelles (enseignement, citoyenneté ou autres)?
 
Dans le secteur culturel, très peu d’artistes réussissent à vivre uniquement de leur art; c’est très important d’en prendre conscience. Pour durer et espérer avoir une longue carrière, les artistes doivent apprendre à bien concilier leur pratique artistique, leur travail gagne-pain, leur vie personnelle et familiale ainsi que leur vie citoyenne. C’est ce que nous appelons le scénario de pratique.

Objectifs

Évaluer ses objectifs professionnels et personnels pour élaborer un scénario de pratique cohérent avec ses besoins.

Objectifs spécifiques
  • Acquérir une meilleure connaissance du milieu culturel ;
  • Orienter ses objectifs de carrière en fonction de ses besoins ;
  • Développer des habiletés de gestion et de planification ;
  • Apprendre à maîtriser les notions en gestion d’entreprise ;
  • Structurer son projet artistique (cycle de création/interprétation et de production/diffusion) ;
  • Valider son plan d’action pour atteindre ses objectifs (description, temps alloué, objectifs ; tâches, ressources budget, financement, échéancier de réalisation) ;
  • Élaborer un plan de communication.
Description

La notion de gestion de projets est au cœur de la pratique artistique, tant au point de vue artistique, direction-gestion, financement que communications.
 
Dans cette formation de 22h (comprenant 7 heures d’accompagnement individuel), nous apprendrons à bien structurer chacun de ces cycles de création/interprétation-production-diffusion dans leurs aspects non artistiques, tout en réfléchissant au meilleur scénario de pratique.
Cette activité de formation permet l’acquisition d’habiletés concrètes de gestion de sa vie professionnelle. Elle s’adresse tout autant aux artistes d’expérience qu’à ceux qui débutent leur carrière.

Elle permet aux participants de préciser leur parcours professionnel et les amène à élaborer des outils concrets pour mettre en œuvre leur projet artistique. La démarche de formation est centrée avant tout sur la personne : elle accorde une place privilégiée aux besoins et objectifs des participants. 

Approche pédagogique? 
  • ·Discussion de groupe
  • ·Exposés magistraux
  • ·Suivi individuel via le médium Skype

Claude Gillet œuvre dans le secteur culturel depuis plus de 25 ans. Guitariste et auteur-compositeur jusqu’en 1988, il a été adjoint de Blanche Morin pour la formation Gestion de carrière artistique depuis 1992. À partir de 2001, il conçoit, coordonne et donne cette formation pour l’Union des artistes, les Conseils régionaux de la culture et plusieurs autres organismes.

POUR S'INSCRIRE : contacter Danielle Beauchemin, coordonnatrice à la formation, diapason@cqm.qc.ca, 514-524-1310 p.4,




__________________

UDA2
L’ABC de la gestion pour les travailleurs autonomes
1 place encore disponible (date limite d'inscription pour bénéficier d'une place :PROLONGÉE au 27 octobre 2017)

Atelier de 7 heures
DATES : 22 janvier 2018, 9h à 17h
LIEU : Union des artistes, 5445 avenue de Gaspé, local 109, Montréal (métro Laurier)
COÛT : 28$ + tx
FORMATEURS : Ghyslain Dufresne et Louis-Philippe Lussier

Plusieurs artistes sont désintéressés par la gestion de leurs affaires parce qu’ils trouvent ça ennuyant ou trop compliqué. Pourtant, le statut de travailleur autonome donne droit à plusieurs avantages dont l’artiste peut profiter. Se doter d’une méthodologie peut aider grandement à mieux s’y retrouver, et c’est moins compliqué qu’on ne le pense.
 
Ce cours est une initiation à la vie de travailleur autonome. Il présente les connaissances de base afin de ne pas nager dans l’inconnu en ce qui concerne les taxes, les factures, la tenue de livre et encore plus (sans pour autant prétendre que vous pourrez larguer votre comptable). Il sera aussi question des contrats UDA et des avantages taxables qui y sont inclus, ainsi que de la répartition de ces dits avantages en assurances et en REER.

Objectif(s)

Appliquer une méthodologie efficace pour mieux gérer les aspects administratifs de sa carrière.
 
Objectifs spécifiques :
  • Mieux comprendre le statut de travailleur autonome
  • Différencier l’entreprise enregistrée et la compagnie incorporée (à but lucratif ou non) ;
  • Pourquoi s'incorporer ou non et à quel moment
  • Apprendre à rédiger une facture selon les normes établies ;
  • Se procurer des numéros de taxes, le cas échéant ;
  • Établir la fréquence de ses remises de taxes ;
  • Distinguer ce qui est taxable sur un contrat UDA ;
  • Identifier les différents paliers d’imposition ;
  • Établir la fréquence de ses acomptes provisionnels ;
  • Identifier quelles sont ses dépenses admissibles ;
  • Archiver ses factures et reçus de façon efficace ;
  • Différencier un REER, un CELI, un RENÉ ;
  • Comparer les différents Fonds qui lui sont offerts à la CSA (Caisse de Sécurité des Artistes) ;
  • L’autodéclaration à l’UDA (historique et fonctionnement).
Approche pédagogique
  • Exposés théoriques
  • Discussions de groupe


Ghyslain Dufresne est un humoriste diplômé de l’École Nationale de l’Humour (ENH) en 1996. Il a fait partie du duo Crampe en masse et du trio les Chick'n Swell. Son côté givré est contrebalancé par un côté cartésien indéniable (acquis après 3 années de mathématiques à l’Université). En complément avec sa pratique artistique, Ghyslain s’implique au sein de plusieurs conseils d’administration (Association des Professionnels de l’Industrie de l’Humour, Caisse de la Culture, Culture Lanaudière, Union des Artistes, Caisse de Sécurité des Artistes) ce qui lui permet d’acquérir de bonnes connaissances comme gestionnaire. Depuis 2 ans, il participe au cours « Gestion de carrière » à l’ENH, où il tente de convaincre les finissants de s’occuper de leurs affaires!

Louis-Philippe Lussier, CPA auditeur, CA, LL.M. fisc.,  a passé les 5 premières années de sa carrière chez PwC où il a obtenu son titre de comptable agréé en 1998. Il a ensuite obtenu sa Maîtrise en fiscalité de l’école des HEC. Celui-ci a œuvré près de 11 années à La Compagnie d’Assurance Standard Life du Canada où il a travaillé 5 années au département de l’information et de l’analyse financière pour ensuite travailler 6 ans dans le département de fiscalité corporative. C’est en 2011 que Louis-Philippe s’est joint à titre d’associé expert en fiscalité au sein du cabinet comptable Lévesque CPA inc. Celui-ci s’est souvent distingué dans l’exécution de plusieurs mandats complexes tant au sein de multinationales qu’au sein de la PME.
 
POUR S'INSCRIRE : contacter Danielle Beauchemin, coordonnatrice à la formation, diapason@cqm.qc.ca, 514-524-1310 p.4
(Vous devez vous inscrire avant le 6 octobre 2017 pour bénéficier d'une place. Après cette date, les places réservées qui n'ont pas été prises sont redonnées à l'UDA.)




__________________

UDA3
Technique Alexander phase 2
COMPLET

Atelier de 24 h comprenant 6 heures de leçons individuelles

DATES :
Vendredi 12 janvier de 13 h à 16 h
Vendredi 26 janvier de 13 h à 16 h
Vendredi 9 février de 13 h à 16 h
Vendredi 16 février de 13 h à 16 h
Rencontres individuelles : Après la première rencontre de groupe, chaque participant recevra six leçons individuelles. Prévoyez une période d’une heure pour chacune des six leçons. Les rencontres individuelles auront lieu entre le 15 janvier 2018 et le 2 mars 2018, entre 9h00 et 17h00. Les rendez-vous seront planifiés lors de la première rencontre de groupe.
COÛT : 135 $ +tx
LIEU : Studio Espace-temps , 4460 Chambord, Montréal
FORMATRICES : Johanne Benoit et Suzanne Jacob
PRÉALABLE : Avoir participé à la phase 1 de Technique Alexander
 
La Technique Alexander est un enseignement qui permet d'identifier les habitudes de mouvement et de pensée et d'expérimenter de nouvelles possibilités d'agir et de réagir. Les habitudes répétées de façon inconsciente interfèrent dans notre organisation psychophysique et limitent la capacité d'expression et de communication.

La Technique Alexander permet de désapprendre, de découvrir des formes inhabituelles de mouvement et de pensée, d'améliorer l'équilibre et le sens du mouvement. Elle permet également à l'artiste de scène de développer sa capacité à choisir une façon appropriée de s'engager dans l'action afin de s'adapter aux besoins du métier.

S'il est possible de travailler en groupe, la Technique Alexander est enseignée en leçon individuelle. À partir de mouvements simples comme se lever ou s'asseoir, le professeur, par des indications manuelles et orales, guide l'élève dans son apprentissage.

La Technique Alexander est reconnue par des milliers de professionnels de la santé, athlètes, danseurs et artistes de la scène comme étant l'une des formes de travail psychophysique les plus évoluées.

Cette activité de formation permet aux participants de poursuivre l’apprentissage de la Technique Alexander en appliquant directement les principes à leur spécificité artistique soit jouer une scène, chanter ou jouer d’un instrument, etc. Chaque participant apporte une proposition de travail qui servira de ressource pour le travail en groupe. C’est à partir de celle-ci qu’interviennent les professeurs auprès du participant devant le groupe. Tour à tour, les participants deviennent acteurs et spectateurs des différentes propositions. Ces expérimentations font l’objet d’échanges et de discussions. Les leçons individuelles sont l’occasion d’approfondir l’expérience de chaque participant.

Objectif
Appliquer la méthode Alexander concrètement dans son métier et dans la vie de tous les jours
 
Objectifs spécifiques
  • Reconnaître les tensions inutiles qui accompagnent parfois les habituelles façons de faire au quotidien.
  • Expérimenter l’application des fondements de la Technique Alexander lors d’exercices à deux ou en groupe.
  • Élargir leur disponibilité en situation de représentation.
  • Approfondir l’intégration des principes de la Technique Alexander lors de mises en situations inhérentes à chacun  (ex ; manipuler une marionnette, chanter, faire un extrait de scène, etc)
Johanne Benoit
Formée à la pantomime, au mime corporel, au jeu masqué et à l’interprétation théâtrale, Johanne Benoit a été comédienne puis directrice artistique du Théâtre La Grosse Valise pendant dix ans. Elle a étudié auprès de Monika Pagneux et de Guy Freixe, disciples de Jacques Lecoq et possède un baccalauréat en enseignement de l’art dramatique (UQAM).
Alternant pratique et enseignement du théâtre et de la technique Alexander, elle dirige des ateliers et spectacles autour du jeu masqué au Canada et en France. Diplômée de la Canadian Society of Teachers of the Alexander Technique (CANSTAT), elle intègre les principes de la Technique Alexander à sa pédagogie théâtrale et donne des leçons individuelles et de groupe. Depuis 2006, elle co-dirige les classes de Technique Alexander à la formation continue de l’Union des artistes. Elle enseigne également à l’Ecole professionnelle de théâtre du Collège Lionel-Groulx.

Suzanne Jacob
Formée et certifiée en Angleterre dans l’enseignement de la technique Alexander en 1983, Suzanne Jacob exerce sa pratique en sessions individuelles et de groupes depuis cette date. De merveilleuses occasions de partager la passion de son enseignement en milieu artistique se sont présentées telles que le Festival Bernard Shaw, St Andrews Council, N.B., à Cammac, Qc., l’UQÀM département de la danse et musique, Festival de la Voix, Dorval et tout particulièrement depuis 2013 la co-animation des classes à la formation continue de l’Union des artistes.
Elle est membre de STAT & CANSTAT (Sociétés britannique/internationale et canadienne des enseignants de la technique Alexander) et du RES (Regroupement pour l’éducation somatique.) Elle détient un DESS (diplôme d’études supérieures spécialisées en éducation somatique) de l’UQAM depuis 2006. Elle a exercé la massothérapie de 1978 à 1999 et a ajouté une formation en technique de Polarité en 2015.

POUR S'INSCRIRE : contacter Danielle Beauchemin, coordonnatrice à la formation, diapason@cqm.qc.ca, 514-524-1310 p.4
(Vous devez vous inscrire avant le 6 octobre 2017 pour bénéficier d'une place. Après cette date, les places réservées qui n'ont pas été prises sont redonnées à l'UDA.)


__________________

UDA4
Médias sociaux : outils de création et de communication
1 place encore disponible (date limite d'inscription pour bénéficier d'une place : 2 février 2018)

Atelier de 21h + 1h de coaching (En collaboration avec l’École nationale de l’humour)

DATES :
  • 30 avril, 7, 14 mai 2018, de 9 h 30 à 17h30, à Montréal
  • Coaching d’une heure durant le jour les 28 et 29 mai 2018
LIEU : École nationale de l'humour située au 2120 de la rue Sherbrooke Est, 7e étage à Montréal.
COÛT : 88$ + tx
FORMATEUR : MCGilles

Avec l’apparition des nouvelles technologies de l’information et de la communication, l'utilisation d'Internet et le réseautage ont atteint un tout autre niveau. Les gens communiquent maintenant autant de manière écrite que de façon orale. L’utilisation des réseaux sociaux connus est devenu un incontournable pour le travail de l’artiste. Cette présence web permet de générer de nouvelles opportunités d’emploi et lui accorde une visibilité accrue. Mais encore faut-il savoir comment bien utiliser chacun des réseaux de manière efficace.

Description
Cette activité de formation a été créée en réaction aux nouvelles opportunités d’emploi offertes aux artistes dans l’univers des plateformes numériques. Elle vise à outiller le participant quant à l’utilisation des médias sociaux. Il sera en mesure d’exploiter les médias sociaux pour la diffusion de matériel artistique, la recherche préliminaire au plan de marketing, en passant par la production et le financement. Grâce à cette formation, les participants pourront intégrer l'utilisation d'Internet dans leur carrière artistique pour développer leur réseau professionnel. Chacune des plateformes et des réseaux sociaux seront abordés et tous sauront trouver quel outil leur sied le mieux.

Objectif général
Utiliser les techniques afférentes aux réseaux sociaux pour s’en servir comme un outil de création et de communication.

Objectifs spécifiques
À la fin de la formation, le participant sera en mesure de :
  • Maîtriser l’utilisation des différents réseaux sociaux en lien avec son travail (Google + / Youtube / Vine / Instagram / Flickr / Tumblr / Pinterest / SnapChat, YouTube, Instagram, Vine, Viber et autres);
  • Mesurer son influence sur le Web (Klout, Kred, Twitter Analytic, statistiques de Facebook et autres);
  • Maximiser sa présence web en améliorant son référencement sur Internet (Google, Yahoo, Bing);
  • Créer ses propres topos web. (Meme, Youtube et autres);
  • Décoder le langage approprié de chaque réseau;
  • Maîtriser les questions légales de base, la gestion des fans et des « trolls ».
Les participants auront l’occasion de prendre conscience de l’importance de la plateforme Twitter dans le milieu télévisuel et de développer leurs connaissances en « twivage ». Ils apprendront également l’importance de ce qu’est la veille stratégique et la recherche sur le Web.

Approche pédagogique
  • Exposés magistraux
  • Exercices et discussions structurées
  • Démonstrations concrètes sur chacune des plateformes
  • Coaching individualisé
MC Gilles alias MC Gilles
Titulaire d'un baccalauréat en sciences politiques, Dave Ouellet est mieux connu sous le pseudonyme de MC Gilles. Depuis 2005, en tant que chroniqueur à l'émission Infoman, il présente de multiples phénomènes sociaux souvent méconnus dans le cadre des désormais célèbres Productions pas une cenne. Il collabore actuellement à l'émission Puisqu'il faut se lever de Paul Arcand au 98,5 FM et diffuse une émission de 2 heures sur la musique du terroir dans 7 villes, dont en France et aux Territoires du Nord-Ouest. Très présent sur les réseaux sociaux, il enseigne leurs rouages à L’École nationale de l’humour. Depuis quelques années, il discute télévision à C’est juste de la Tv et arpente les tapis rouge avec Paparagilles. Dans son ancienne vie, Dave Ouellet a également été gestionnaire d’entreprise culturelle durant 12 ans et consultant en radiodiffusion au CRTC et à Industrie Canada.




__________________

UDA5
Le Rucher : foisonnement entrepreneurial
2 p
laces réservées (date limite d'inscription pour bénéficier d'une place : 2 février 2018)

Atelier de 27h et 12h de suivi en groupe

DATES :
  • Jeudi 26 avril de 9h-13h
  • Vendredi 27 avril de 9h-13h
  • Samedi 28 avril de 9h-13h
  • Jeudi 3 mai de 9h-13h
  • Vendredi 4 mai de 9h-13h
  • Samedi 5 mai de 9h-13h
  • Jeudi 10 mai de 9h-13h
  • Vendredi 11 mai de 9h-13h
  • Samedi 12 mai de 11h-13h
  • Lundi 14 mai de 15h-17h (2h présentation en groupe) + 17h00-20h00 (3h) présentation devant les professionnels (Foire aux Dragons)
COÛT : 105$ + tx
LIEU : Union des Artistes au 5445 avenue de Gaspé, 1er étage, local 109.
FORMATEURS : Martin Choquette, Marc Pronovost
CLIENTÈLE : Cette formation s’adresse aux artistes de toutes les disciplines et aux travailleurs autonomes qui désirent innover et mettre en place un modèle organisationnel soutenable.

Entre les subventions culturelles difficiles à obtenir et un marché commercial souvent imprévisible, plusieurs créateurs cherchent le bon modèle d’organisation. L’urgence et la précarité des organismes artistiques se jumèlent souvent à des problèmes structurels récurrents comme la raréfaction des sources de financement, la compétition accrue, d’importantes lacunes sur le plan de la gestion, un accès restreint aux réseaux et aux canaux pour diffuser les œuvres, une difficulté à engager les publics, etc. L’isolement de l’artiste-entrepreneur apporte son lot de défis. En 2016, les projets ne se réalisent plus en vases clos, on voit plutôt éclore de véritables ruches en pleine effervescence plaçant la coopération au cœur de leur fonctionnement. La compétition de jadis cède aujourd’hui le pas à un esprit de franche coopération.

Description

LE RUCHER est une formation de 27h, répartit sur trois semaines, qui vise à accompagner les créateurs à l’entrepreneuriat artistique et à outiller ces artistes dans l’implantation de modèles d’affaires émergents. Les formateurs accompagneront les artistes participants sous forme de suivi de 12h les artistes et les organismes culturels afin de faire émerger leurs projets artistiques.
Tout en brossant un portrait des innovations entrepreneuriales dans le secteur des arts, les formateurs présenteront d’abord les structures habituelles des organismes culturels Ils s’attarderont ensuite à la structure des entreprises et aux innovations qui en découlent. En s’inspirant de l’image de la Ruche et en faisant appel à plusieurs exemples québécois et internationaux, les formateurs documenteront différents types d’organismes ou de collectifs artistiques qui intègrent des structures souples allant à de plus complexes tels que l’organisme électron, l’entreprise intermittente, l’organisme auto-mécène, l’OBNL décomplexé, la forme coopératives et l’organisme multicoques.
Cette activité de formation se termine par un événement de type « dragons » qui tisse des liens entre les participants et une équipe de mentors constituée de professionnels, provenant des secteurs des affaires, de l’éducation, de l’économie sociale et de la philanthropie. Les formateurs du RUCHER accompagneront les participants dans la préparation de leur proposition (Art-pitch), ainsi que dans la présentation de leur modèle d’affaires.

Objectif général
Outiller les créateurs dans l’implantation de modèles d’affaires émergents, soutenables et adaptables.

Objectifs spécifiques :
À la fin de la formation les participants seront en mesure de :
  • Définir des modèles d’affaires émergents et d’identifier les différentes possibilités de l’entrepreneuriat artistique et culturel ;
  • D’élaborer de nouveaux modèles organisationnels dans le secteur des arts et de la culture en préconisant le partage des ressources et l’augmentation des revenus autogénérés ;
  • De rayonner auprès de leurs réseaux ;
  • D’acquérir des compétences spécialisées en entrepreneuriat, en gestion de carrière artistique et en communication (pré-démarrage et démarrage d’entreprise) ;
En suivant cette formation les participants seront également aptes à :
  • Apprendre à reconnaître leurs forces ;
  • Identifier les innovations entrepreneuriales reliées à leur domaine artistique ;
  • Élaborer une proposition artistique qui correspond à leurs valeurs ;
  • Identifier les mécanismes de réussite pour déjouer les obstacles ;
  • Mettre en marche un modèle organisationnel qui vise l’augmentation et la pérennisation des revenus ;
  • Se repositionner de façon unique dans leur secteur d’activité ;
  • Tisser des liens dans le but de bâtir des relations durables ;
  • Intégrer un processus collaboratif enrichissant à leurs méthodes de travail habituelles.
Marc Pronovost
Jeune leader de la médiation culturelle, Marc Pronovost est directeur général et artistique de B21 - une entreprise d’économie sociale qu’il a cofondé et qui offre des services de gestion de projets, d’évaluation et de développement de contenu en médiation culturelle et en art social. En tant qu’artiste, chercheur et gestionnaire de projets, Marc collabore aussi avec d’autres organisations sociales et culturelles, des entreprises et des instances gouvernementales afin de concevoir des évènements et des projets alliant art, culture et participation citoyenne. Marc agit comme commissaire en arts visuels et en arts de la scène pour des partenaires tels que la Place des Arts de Montréal, Tangente, les villes de St-Lambert, Vaudreuil-Dorion et Longueuil. Chorégraphe et metteur en scène, il a cofondé une maison de théâtre œuvrant à former la relève en théâtre musical immersif et à questionner le rapport entre les œuvres et le public. Il a publié un ouvrage sur l’art social chez L’Harmattan en 2013 et travaille à la co-édition d’un nouveau livre traitant des nouvelles fonctions de travail en arts vivants, à paraître en 2016 en anglais, et en 2017 dans son édition francophone. Il siège sur plusieurs conseils d’administration, afin d’encadrer le développement de jeunes structures en démarrage.

Martin Choquette
Martin Choquette est actuellement directeur général du Carrefour Jeunesse emploi Montréal Centre-Ville, où il fut précédemment conseiller en entreprenariat artistique. Depuis 2005, il agit parallèlement comme formateur tuteur en Gestion de carrière artistique accrédité par Compétences Culture, en plus de développer les formations du Coffre à outils de l’Union des Artistes. Il est un des cofondateurs de Diversité Artistique Montréal (DAM) et l’instigateur de plusieurs manifestations artistiques dans le milieu culturel montréalais dont Brise-glace, présentée à la Place des arts en 2011 et Ex-croissance en 2014, portant sur les innovations entrepreneuriales et pratiques émergentes dans le secteur des arts. Depuis 2012, il collabore aux Cellules régionales d’innovations en médiation culturelle instiguées par Culture pour tous sur le territoire québécois où il développe des formations sur les partenariats et les maillages dans le cadre de La Culture en entreprise. Son expérience terrain comme artiste l’amène également à siéger sur des jurys, notamment au Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), au Conseil des arts du Canada (CAC) ainsi que pour différentes fondations privées.






__________________



EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer