« MUTUALISATION DE DONNÉES » pour le milieu de la musique de concert



Accueil
  | Activités et projets  |  Prototype de « MUTUALISATION DE DONNÉES » pour le milieu de la musique de concert





NOUVEAU PROJET!

Prototype de « MUTUALISATION DE DONNÉES » 

pour le milieu de la musique de concert 


Appel de candidatures - SONDAGE

Détails du projet
Sondage
Objectifs du projet
Données et expérience de mutualisation
Bénéfices potentiels 
Critères de sélection de la cohorte des 15 



NOUVEAU PROJET!

                  Prototype de « MUTUALISATION DE DONNÉES » pour le
                    milieu de la musique de concert


                                                    APPEL DE CANDIDATURES

Grâce à une subvention du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) dans le cadre de la mesure Exploration et déploiement numérique, le CQM met de l’avant un projet de mutualisation de données en collaboration avec l’équipe d’experts du Pôle sur les données massives en culture (chercheurs HEC). 

Ce projet répond à deux problématiques soulevées à plusieurs reprises par la Cohorte Leadership numérique pour le développement de la musique de concert lors des ateliers de colearning à l’automne 2017, le manque d’accessibilité à des ressources professionnelles spécialisées en numérique et la nécessité de collaborer pour faire face aux défis numériques. Avec cette première expérience de mutualisation de données, le CQM fait figure de précurseur dans ce champ d’activités pour le milieu de la musique de concert au Québec.

La première phase du projet consiste à valider le potentiel des données à l’aide d’un court sondage s’adressant à des diffuseurs et des organismes producteurs susceptibles de répondre aux critères du projet et se voir invités à participer à l’expérience de mutualisation. 

Suite aux résultats du sondage mené, les diffuseurs et les organismes producteurs qui ont le profil idéal recherché pour réussir l’expérience de mutualisation de données (qualité, quantité et type de données, prêt à s’intégrer dans un processus d’ouverture de mise en commun de données) pourront manifester leur intérêt à participer à cette expérience de mutualisation. La cohorte de mutualisation de données sera composée de 15 membres du CQM, dont 5 diffuseurs et 10 organismes producteurs. Les organismes sélectionnés bénéficieront de l'analyse de leurs données mises en commun par des experts et profiteront d'outils pertinents qu'ils pourront utiliser dans leurs actions dirigées vers leur clientèle.??À terme, le CQM partagera l'expertise et les outils développés avec l'ensemble de ses membres afin de les accompagner dans leur appropriation du potentiel qu'offre le numérique et ainsi favoriser des collaborations futures.??

La direction de départ du projet de mutualisation de données est sous l’angle du développement de public. Les enjeux de remplir les salles, de développer de nouveaux publics et de les fidéliser sont grands.


Prolongation de la date limite pour transmettre le sondage : jusqu'au 19 octobre 2018
Détails du projet
Sondage
Objectifs du projet
Données et expérience de mutualisation
Bénéfices potentiels
Critères de sélection de la cohorte des 15




APPEL DE CANDIDATURES - SONDAGE

Grâce à une subvention du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) dans le cadre de la mesure Exploration et déploiement numérique, le CQM met de l’avant un projet de mutualisation de données en collaboration avec l’équipe d’experts du Pôle sur les données massives en culture (chercheurs HEC).

Ce projet répond à deux problématiques soulevées à plusieurs reprises par la Cohorte Leadership numérique pour le développement de la musique de concert lors des ateliers de colearning à l’automne 2017, le manque d’accessibilité à des ressources professionnelles spécialisées en numérique et la nécessité de collaborer pour faire face aux défis numériques. Avec cette première expérience de mutualisation de données, le CQM fait figure de précurseur dans ce champ d’activités pour le milieu de la musique de concert au Québec.

La première phase du projet consiste à valider le potentiel des données à l’aide d’un court sondage s’adressant à des diffuseurs et des organismes producteurs susceptibles de répondre aux critères du projet et se voir invités à participer à l’expérience de mutualisation.

Suite aux résultats du sondage mené, les diffuseurs et les organismes producteurs qui ont le profil idéal recherché pour réussir l’expérience de mutualisation de données (qualité, quantité et type de données, prêt à s’intégrer dans un processus d’ouverture de mise en commun de données) pourront manifester leur intérêt à participer à cette expérience de mutualisation. La cohorte de mutualisation de données sera composée de 15 membres du CQM, dont 5 diffuseurs et 10 organismes producteurs. Les organismes sélectionnés bénéficieront de l'analyse de leurs données mises en commun par des experts et profiteront d'outils pertinents qu'ils pourront utiliser dans leurs actions dirigées vers leur clientèle. À terme, le CQM partagera l'expertise et les outils développés avec l'ensemble de ses membres afin de les accompagner dans leur appropriation du potentiel qu'offre le numérique et ainsi favoriser des collaborations futures.

La direction de départ du projet de mutualisation de données est sous l’angle du développement de public. Les enjeux de remplir les salles, de mieux connaître ses publics, de développer de nouveaux publics et de les fidéliser sont grands.


Prolongation de la date limite pour transmettre le sondage :
jusqu'au 19 octobre 2018

Sondage ICI à l'attention des DIFFUSEURS

Sondage ICI à l'attention des ORGANISMES PRODUCTEURS




Détails du projet


Sondage


La mutualisation de données requiert certaines conditions de compatibilité que dévoileront les résultats du sondage. La réussite du projet repose sur les données disponibles, leurs quantités, leurs qualités, que l’organisme possède une base de données ou que les données soient gérées par un organisme tiers. Avant de démarrer le projet et de constituer la cohorte des 15, il importe d’identifier les données auxquelles les organismes ont accès en vue de préparer le projet de mutualisation des données (mise en commun des données compilées des diffuseurs et des organismes producteurs pour fin d’analyse).

Le sondage auprès des diffuseurs spécialisés et organismes producteurs membres du CQM est une première étape qui permettra d’avoir un état de la situation avant de constituer une cohorte de 15 membres, dont 5 diffuseurs et 10 organismes producteurs qui seront appelés à vivre une première expérience de mutualisation de données. Les données recueillies permettront de mieux savoir d’où vient la clientèle géographiquement, ce qu’elle achète, combien, à quel prix, le lieu du concert (organisme qui n’est pas dans un lieu fixe). De plus, le sondage permettra également au CQM d‘évaluer la disponibilité et la qualité des données des organismes et peut-être développer certains outils et certaines marches à suivre pour faciliter la cueillette de données de qualité par les organismes.


Objectifs du projet
  • Favoriser une appropriation du potentiel qu’offre le numérique ;
  • Documenter les impacts d’une ressource commune et d’une mutualisation de données pour amener le milieu de la musique de concert à évoluer vers d’autres collaborations futures ;
  • Doter les membres du CQM d’une politique de gouvernance des données ;
  • Faire bénéficier à l’ensemble du milieu de la musique de concert (organismes en région ou centre urbain, de petites ou grandes tailles…) de l’expertise acquise via un cadre de référence (documentation du projet, politique de gouvernance, outils, vlog…) et démontrer l’ensemble des possibles;
  • Fournir une expertise aux organismes dans la collecte des données (standardisation des données), et améliorer les compétences de leurs ressources humaines dans l’utilisation de ces données qui servira dans leurs propres projets éventuels de mutualisation pour diverses actions (stratégies marketing, promotion, diffusion, médiation, développement des publics).

Données et expérience de mutualisation


Les données seront traitées de façon confidentielle. Les membres de cette cohorte bénéficieront de l’analyse de leurs données mises en commun par des analystes du Pôle sur les données massives en culture (données choisies pour la mutualisation, pistes non nominales, anonymisation (code-numéro) pour que l’on ne puisse pas identifier un organisme en particulier en dévoilant des données ni identifier son concept), participeront à l’élaboration d’une politique de gouvernance de données adéquates (éthique, protection, mécanisme de contrôle, équité…), décideront du réel objectif commun collectif souhaité, auront recours à de la formation sur les bases de données et sur les outils de mutualisation de données et en fin de parcours, profiteront d’outils pertinents (tableau de bord…) qu’ils pourront utiliser dans leurs actions de développement de public et de collaborations futures de mutualisation.


Bénéfices potentiels


La tendance à la mutualisation de données est bien réelle. Il y a toutes sortes d’impact à la bonne connaissance du potentiel de la donnée pour une meilleure utilisation de celle-ci.
Les bénéfices potentiels de la mutualisation des données sont nombreux :
  • briser le travail en silo grâce à une expérience collaborative de mise en commun des données pour l’émergence d’un bénéfice, pour en tirer des solutions;
  • améliorer les compétences individuelles pour diverses utilisations de données mutualisées;
  • meilleure connaissance des publics et être mieux outillé pour les rejoindre; 
  • développer des stratégies efficaces dont l’optimisation des actions de marketing, de promotion et de communication grâce à une meilleure utilisation des données (ex. : promotions croisées avec d’autres organismes…);
  • économie de budget grâce à la collaboration et mise en commun des ressources professionnelles;
  • accessibilité à des outils auxquels les organismes n’auraient pas eu accès par manque de temps, de connaissance et de ressources financières;
  • capacité des organismes à développer éventuellement leurs propres projets de mutualisation grâce aux outils développés (politique de gouvernance...);
  • force du secteur des musiques de concert pour faire face à la concurrence - marché traditionnel et numérique;
  • possibilités de partenariats avec d’autres secteurs, d’autres disciplines…

Critères de sélection de la cohorte des 15 
  • Participer à l’ensemble du processus de la démarche de mutualisation de données;
  • Posséder une base de données (ou via un gestionnaire de billetterie) et en donner l’accès aux analystes;
  • Avoir une connaissance de la clientèle (information sur le client : données nominales…);
  • Être membre corporatif en règle du Conseil québécois de la musique;
  • Consentir à payer les frais de participation de 500 $ dollars sur confirmation de la participation en tant que membre de la cohorte;
  • La cohorte n’étant pas secrète, les membres qui la composent seront annoncés publiquement.

Sylvie Raymond, coordonnatrice du projet Mutualisation de données 
production@cqm.qc.ca ou 450 880-2562

--------------------------------------------------

Ce projet est rendu possible grâce au Plan culturel numérique du Québec.
Le CQM remercie le Conseil des arts et des lettres du Québec de son appui.
Le projet de mutualisation de données est rendu possible grâce à la participation financière 
du Conseil des arts et des lettres du Québec




Le projet de mutualisation de données est rendu possible grâce à la participation financière 
du Conseil des arts et des lettres du Québec